Babushka

 Dans la catégorie Russie

Il était une fois, une vieille dame habitait toute seule dans un petit village lointain. On la surnommait Babushka, ce qui signifiait « grand-mère au cœur d’or » en russe.

C’était une personne très maniaque de propreté. Elle passait toutes ces journées à balayer, dépoussiérer, cirer et ranger sa maison. Elle s’occupait aussi de son jardin. Elle aimait beaucoup les fleurs et en avait de différentes couleurs qui ornaient sa demeure toute l’année. Cette dame n’avait pas d’autre passion que de faire son ménage.

Mais un soir, il se passa quelque chose d’étrange. Une étoile plus brillante que les autres apparut dans le ciel. Elle scintillait beaucoup et était la plus visible. On ne pouvait pas ne pas la remarquer. Ce qui fit jaser les villageois. Ils étaient tous dehors la tête tournée vers le haut à se poser des questions. Il n’y avait que Babushka qui continuait à voguer à ses occupations comme à l’accoutumé, se souciant peu du bruit à l’extérieur.

Plus tard dans la soirée, elle entendit sonner à sa porte. Elle alla ouvrir et se trouva nez-à-nez avec trois rois et leurs escortes. Ils lui dirent :

  • « Nous souhaitons nous reposez et nous désaltérer un moment chez vous, ma petite dame ! Après quoi, nous reprendront la route ! »

A contre-cœur, elle les fit entrer. Non pas qu’elle ne voulait pas les recevoir, mais pensait à son travail qu’elle n’avait pas fini. Elle leur offrit à boire et à manger puis leur demanda :

  • « D’où venez-vous ?
  • De très loin ! dirent-ils
  • Et où allez-vous ?
  • L’Etoile nous le dira. C’est elle qui nous guide. Elle doit nous mener vers un nouveau-né, le seigneur de la terre et du ciel » dit Melchior.
  • « Venez avec nous. Vous pourrez lui offrir des jouets ! » dit un autre roi à la petite dame.
  • « Partez devant je vous rejoindrais dès que j’aurais terminé ce que j’ai à faire » dit-elle.

Ils prirent congés de leur hôte, après l’avoir remercié et ils reprirent la route.

Babushka s’activa encore plus à frotter, ranger, déplacer les meubles pour rattraper son retard. Sa maison était la plus propre, la plus belle et la plus fleurie du village, mais pour cette grand-mère cela ne suffisait pas. Elle fit le ménage tant et si bien qu’elle ne vît pas le temps passer. Au petit matin elle finit par enlever son tablier et à poser son balai. Elle était si épuisée d’avoir travaillé toute la nuit, qu’elle s’endormit très vite la journée entière. Quand elle se réveilla, il faisait déjà nuit et repensa aux trois rois à qui elle avait promis de venir les rejoindre. Elle se prépara rapidement, mis ensuite quelques jouets dans un sac et pris la route en espérant les retrouver. Ne connaissant pas le chemin qu’ils avaient pris, elle demanda à chaque passant qu’elle croisait s’il les avait vu.

Babushka fini par arriver à Bethléhem. On lui indiqua l’endroit où les rois se sont arrêtés. C’était une toute petite étable et un nouveau-né y était né à cette endroit. Mais il n’y avait plus personne et les rois étaient déjà repartis en direction de chez eux.

Babushka fut très triste de ne pas être arrivé à tant pour offrir des jouets au bébé. Elle regretta amèrement de n’avoir pas suivit les rois quand ils lui ont proposé de les accompagner et avoir fait passer son ménage avant une rencontre si importante.

Elle avait tellement de remord d’avoir raté la naissance de Jésus, qu’elle s’était promis qu’à la même date tous les ans, elle offrirait des cadeaux à tous les enfants du monde entier.

Suivez nous !
Les derniers contes

Publier un commentaire

error

Vous appréciez ? Partagez !