La Légende du Dragon de Cracovie

 Dans la catégorie Pologne

En Pologne, il y a bien longtemps, dans une grotte au pied de la colline du Wawel, s’installa un terrible dragon. Aucun des habitants de la ville de Cracovie, du mendiant le plus pauvre, à Sa Majesté le roi Krak, ne savait d’où il venait, et comment il était arrivé là.

Tout le monde tremblait de peur et de manière permanente. À chaque rugissement de cette bête féroce, c’est la population locale entière qui tremblait. Le roi avait alors demandé à étudier toutes les possibilités permettant de se débarrasser définitivement de ce dragon.

Mais…. Même les plus érudits du royaume étaient d’accord pour confirmer qu’il n’y avait ni armes, ni moyens suffisamment efficaces pour cela.

Les jours passaient, et la bête rugissante continuait de terroriser les habitants de Cracovie, faisant même fuir les éventuels envahisseurs et voleurs.

Puis un jour, le roi Cracovie mit au défi la population de Cracovie et ses environs :

« Celui qui tuera une fois pour toutes ce dragon, recevra mon sceptre et ma couronne royale »
« Venez défier ce dragon, et recevez en prime, la main d’une de mes filles »

Suite à cette annonce pour le moins surprenante, de nombreux chevaliers, courageux et téméraires, vinrent de différentes contrées, jusqu’à Cracovie fait afin de vaincre le dragon.

De nombreuses épées et flèches se brisèrent sur son corps écailleux. Mais personne ne fut en mesure de tuer la bête et encore moins de la chasser du royaume.

Le temps passa, et le dragon se mit à ravager les terres de Cracovie. De moins en moins de chevaliers venaient risquer leur vie. De plus en plus de gens quittaient la ville, jusqu’au jour où un jeune homme, un simple cordonnier, arriva dans la ville. Il ne portait ni armes, ni armure.

De la ficelle, une aiguille, et un esprit vif, étaient ses seules armes. Les gardes ne l’autorisèrent à entrer, que s’il allait immédiatement voir le roi. Ce qui fut fait.

Le roi Krak avait entendu le discours du jeune cordonnier, et avait décidé de lui faire confiance. Il lui laissa tenter sa chance. Le jeune garçon donna alors une liste de choses dont il avait besoin, pour exécuter son plan et terrasser la bête : une peau d’agneau, du soufre, et des graines de moutarde. Le Roi lui fit signe de la tête, et accepta sa requête.

Durant toute la nuit, le cordonnier travailla sur son plan. La population locale scrutait ses travaux, avec dans leurs yeux, une lueur d’espoir. Le jeune homme prit la peau d’agneau, la remplit de graines de soufre, de goudron, et de graines de moutarde, et ficela le tout habilement.

Tout le monde se demandait maintenant ce qui allait arriver. Et puis, au lever du soleil, le cordonnier partit voir le dragon avec sa création, et son plan en tête. Une fois arrivé à l’entrée de la grotte, il posa son appât, et alla se cacher rapidement dans les buissons avoisinants, en attendant de voir ce qui allait se passer.

Le dragon émergea de son sommeil. Ce dernier avait alors faim, et décida de sortir de sa grotte afin de se rassasier. C’est alors qu’il vit soudainement, l’agneau mort (du moins c’est ce qu’il pensa), le fixa, et sauta dessus pensant déguster un bon repas. Il avala le tout sans sourciller, et d’une traite.

Puis une soif intense se fit ressentir, le dragon devait boire bien plus que d’habitude, car sa gorge brûlait, et son ventre gonflait. Il se jeta alors dans le Vistule, puis bu des centaines, des milliers de litres d’eau.

La peau rugueuse du dragon se mit à se tendre, très fortement. A tel point que le dragon explosa ! Exactement ce que le cordonnier avait prévu ! Les villageois en étaient tous abasourdis !

Le Roi exultait, et criait sa joie. Tous les chevaliers du royaume vinrent à nouveau sur les lieux afin de constater la mort du dragon. Le jeune cordonnier vu alors la promesse faite par le Roi en personne se réaliser. Il devint Roi à la place du Roi, et maria une des filles du Roi Krak.

Suivez nous !
Les derniers contes

Publier un commentaire

error

Vous appréciez ? Partagez !