Le village de Rückwärts

 Dans la catégorie Allemagne

Une création originale de Vincent R.Dinterich

Une fois au début de l’hiver, un homme devant se rendre à Innsbruck pour affaires, entreprit de traverser les montagnes. Il prit son cheval le plus endurant et commença son périple sur les chemins sinueux des cols de Bavière.

Un matin, harassé par le voyage et le froid intense de l’hiver. Il vit au loin la silhouette de ce qui semblait être un petit village.

“ Que de chance ” pensa-t-il, “ Je vais enfin pouvoir déjeuner et reprendre des forces ”.

Le vieux voyageur s’approcha, descendit de son cheval et l’attacha. Puis, il s’engouffra à pied dans le bourg. Au premier abord, tout semblait normal, mais pas à pas, il remarqua quelque chose d’étrange. Toutes les personnes présentes dans la rue, marchaient à reculons. Le voyageur n’en croyait pas ses yeux. Mais sentant son ventre crier famine, il prit son courage à deux mains et demanda :

“ Excuser-moi monsieur ! Où puis-je trouvais une auberge ou une taverne, un endroit où manger ? ”

Le passant, répondit aimablement :

“ Oui monsieur, au bout de cette rue il y a une très bonne auberge. ”, puis ajouta “ Si je peux me permettre, faite attention ou vous marchez. ”

Le voyageur étonné remercia simplement le villageois et continua à avancer. Mais quel est cet étrange village, pensa-t-il. A plusieurs mètres de là, apparut enfin l’auberge. Il en sortait une merveilleuse odeur de nourriture et c’est avec le ventre vide et l’eau à la bouche que le voyageur entra. Il s’assit à une table, regarda la carte, puis appela une serveuse.

“ S’il vous plaît, je vais commander une soupe en entrée. ”

A peine eut-il dit cette phrase, que tous les villageois présents dans l’auberge se retournèrent et se mirent à le regarder d’un air étrange. Puis, un peu embarrassée, la serveuse répondit :

“ Mais monsieur, qu’elle demande étrange, les soupes se mangent au dessert ! Pour l’entrée, nous disposons de plusieurs crèmes glacées. ”

Le voyageur ne comprenait pas ce qu’il lui arrivait. Mais quel étrange village se dit-il. Puis, un peu perplexe et sous la pression des regards, il se résigna à commander une crème glacée au chocolat. Après tout, le principal est de se rassasier, pensa-t-il.

Malgré tout, les minutes passèrent et les regards insistants des villageois étaient toujours présents.

“ Mais qu’y a-t-il donc encore ? ”, s’écria le voyageur.

Une personne à la table voisine lui répondit d’une petite voix :

“Monsieur, pourquoi avez-vous noué votre cravate à votre cou ? Que c’est étrange ! Car ici, nous la mettons au poignet”.

Le voyageur, déconcerté, fut envahi d’une intense angoisse. Puis d’un coup, il se leva, sortit à toute vitesse de l’auberge et courut jusqu’à sa monture. Les villageois furent tous étonnés de voir cet homme courir à contre-sens. Une fois sur son cheval, le voyageur s’enfuit au galop et jura de ne jamais plus revenir dans ce village de fous.

Les années passèrent et on ne le revit pas, mais les villageois étaient-ils vraiment tous étranges ? Comme le dit un proverbe de part chez nous, “ au pays des boiteux chacun pense qu’il marche droit ”.

Suivez nous !
Les derniers contes
Commentaires
  • Regivintix
    Répondre

    On attend la suite de l’histoire !!!

  • Nathou
    Répondre

    Genial! J’adore. On devrait essayer de commencer par le dessert. Sa peut-être sympa.

Publier un commentaire

error

Vous appréciez ? Partagez !

Dame Trude