L’histoire du Moustique

 Dans la catégorie Vietnam

Il était une fois un jeune paysan courageux et généreux nommé Ngoc Tâm épousa une jeune femme très belle qui s’appelait Nhan Diêp. Elle était paresseuse, dépensière et aimait par-dessus tout être traitée comme une princesse. C’était tout le contrairement de son mari, qui lui était travailleur et économe mais avec un grand cœur. Malgré les défauts de sa femme, Ngoc Tâm l’aimait profondément et lui pardonnait tout.

Malheureusement sa femme tomba gravement malade et mourut subitement,

Ngoc Tâm tomba dans la dépression et refusa de se séparer du corps de sa femme. Il décida de naviguer sur un sampan avec le cercueil et de se laisser aller au gré du courant.

Le bateau fini par accoster près d’une colline verte et parfumée. Une fois débarqué, il découvrit un beau paysage couvert de fleurs rares et d’arbres fruitiers. Il n’en croyait pas ses yeux. C’était magnifique. Il admira le paysage un long moment puis s’apprêtait à retourner au sampan quand il croisa un vieillard aux longs cheveux blancs. Le vieil homme dégageait une grande sérénité et une grande bonté, Il ne tarda pas à comprendre que l’homme qui se tenait devant lui était en réalité un génie. Il se jeta à ses pieds et l’implora de redonner vie à sa femme.

Le génie écouta le paysan raconter ses mésaventures jusqu’au bout, puis lui dit :

  • Êtes-vous vraiment sûr que c’est ce que vous voulez ?

L’homme affirma que c’est son seul et unique désir. Le génie lui dit alors :

  • L’amour que vous portez à votre femme et vos douleurs sont réels et sincères. Pour ses raisons je vais exhausser votre souhait.

A la demande du génie, le paysan ouvrit le cercueil, se piqua le bout du doigt avec une aiguille, et déposa trois gouttes de sang sur le corps de sa femme. Immédiatement, elle ouvrit les yeux comme si elle sortait d’un simple sommeil. Elle retrouva aussitôt ses forces et se mis debout. Avant de partir, le génie s’adressa à la femme :

  • N’oubliez jamais l’amour et le dévouement de votre mari pour vous. Je vous souhaite à tous les deux beaucoup de bonheur et une longue vie à votre couple.

Pressé de rentrer chez eux, le paysan rama jour et nuit. A court de nourriture, il dû s’arrêter un soir pour faire quelques courses. Pendant son absence, un grand bateau accosta tout près du sien dans le port. C’était celui d’un riche marchand. Celui-ci ne tarda pas à rencontrer Nhan Diêp et succomba à son charme et à sa beauté. Le marchand commença à la courtiser et parvint à la séduire. Il l’emmena avec lui sur son bateau.

À son retour du marché, Ngoc Tâm ne trouva pas sa femme. Il apprit qu’elle était partie avec le riche marchand. Le jeune paysan entra dans une grande colère. Il a réussi à le trouver après des mois de recherches. Il ordonna à sa femme de le rejoindre mais elle préféra le luxe, Elle refusa de retourner avec son mari.

Le paysan finit par se rendre compte que sa femme ne l’aimait pas et ne l’avait jamais aimé.

Il dit alors à sa femme :

« Je te laisse partir si tel est ton souhait, mais d’abord tu dois me rendre les trois gouttes de sang que j’ai versé sur ton corps pour te ramener à la vie. »

Heureuse de pouvoir se débarrasser aussi facilement de son mari stupide, Nhan Diêp accepta et se piqua un doigt. Mais aussitôt que le sang commença à couler, elle tomba morte !

Cependant tout n’était pas terminé pour autant, Cette femme avide de richesse ne pouvait pas se résigner à quitter ce monde pour de bon. Elle se transforma en un petit insecte en poursuivant son mari sans relâche, pour essayer de lui voler les trois gouttes de sang qui la ramèneraient à la vie humaine.

Plus tard cet insecte fut connu sous le nom de moustique !

Suivez nous !
Les derniers contes

Publier un commentaire

error

Vous appréciez ? Partagez !

La Montagne de l'Attente