Le chemin du Paradis

 Dans la catégorie Réunion

Il y a bien longtemps de cela, vivait dans les hauts de Saint-Pierre ile de La Réunion, une petite fille qui s’appelait Madina !

En ce temps-là, il n’y avait pas de route ni de voiture, il y avait juste un chemin qui serpentait dans les herbes.

Toutes les nuits avant de se coucher elle demandait à son père de lui raconter une histoire. Mais ce qu’elle aimait par-dessus tout c’était l’histoire du chemin paradis !

Son père lui disait que dans le ciel il y avait un chemin qu’on appelait la voie lactée. Il lui assurait que c’était la Vierge Marie quand elle est montée au ciel, elle a renversé un peu de lait pour montrer aux enfants le chemin pour aller au paradis, là où il y a le Bon Dieu et ses anges gardiens.

Madina essayait de discuter avec son ange gardien pour lui demander si cette histoire était vraie, mais il ne répondait pas.

Elle ne savait plus ce qu’il fallait faire car elle aurait bien aimé aller au paradis du Bon Dieu.

Mais un jour, son oncle qui habitait près de la mer, est venu leur rendre visite, et le soir au clair de lune, il lui raconta une drôle d’histoire :

  • « Près de la mer, il y a pleins de tortues qui viennent pondre 1 fois par an, surtout dans l’anse de Saint-Leu !

Ils font des trous dans le sable et recouvre ensuite avec leurs pattes et quelques temps après il y a pleins de petites tortues qui eux aussi retournent à la mer.

Mais il parait qu’une fois tous les 100 ans, il y a la plus grosse tortue qui peut exister et la plus vieille aussi, qui vient pondre. Et j’ai entendu dire que cette tortue connait le chemin du paradis !

Celui ou celle qui arriverai à monter sur son dos et y rester dessus longtemps longtemps sans manger, sans boire et sans dormir, et bien cette personne arriverait tout droit au paradis et vivrait éternellement auprès du Bon Dieu ! »

La petite fille n’a rien dit, mais cette nuit-là elle a rêvé du paradis !

Ça ressemblait à un grand jardin avec pleins de fleurs de fruits et d’animaux gentils. C’était un peu comme La Réunion, mais là il y avait le Bon Dieu ! Et quand on est avec lui, rien que sa présence ça vous rend heureux !

Alors une idée germa dans sa tête et elle demanda à son oncle de l’emmener au bord de la mer. Elle observerait bien et finirait par voir la grosse tortue du Bon Dieu !

Le lendemain sans prendre de petit déjeuner, elle a préparé ces affaires et a demandé à son père si elle pouvait partir avec son oncle au bord de la mer. Ils ont échangé un regard malicieux.

Le père qui ne pouvait rien refusé à sa fille surtout quand elle lui fait son plus beau sourire accepta ! Elle lui sauta au cou et lui fit un gros câlin tellement elle était contente.

Et derrière les talons de son oncle et tous le long du sentier elle chantait :

  • « Tortue Bon Dieu montres moi le chemin du paradis, tortue Bon Dieu montres moi le chemin du paradis ! »

Madina et son oncle déjeuna près d’une rivière où il y avait une jolie cascade qui coulait. Elle tressa une couronne pour elle avec les fougères et mangea pleins de framboises marrons. Son cœur chantait tellement elle était sûr d’être sur le chemin du paradis.

A la nuit tombée ils arrivèrent à la maison du tonton. Le soleil était presque plongé dans la mer ! Tante Olga avait préparé pour Madina un bon lit douillet, et après avoir mangé un bon cari de poisson elle alla dormir. Toute la nuit elle a encore rêvé du paradis.

Le lendemain matin elle demanda à son tonton la direction du chemin de l’anse de Saint-Leu et toute la journée elle est resté assise sur le sable sous un filaos à attendre la tortue. Mais le soir venu, elle est rentrée toute triste à la maison. Voyant le chagrin de sa nièce il lui dit :

  • « Bientôt se sera la pleine lune, alors plein de tortues viendront. Je te dirais quand ce sera le moment. »

Quelques temps après, la lune était ronde dans le ciel. Madina n’avait pas envie de dormir tellement elle avait peur de rater la venue de la tortue. Alors elle s’est levée dans la nuit et est sortie sur la plage.

La mer était comme argentée et le bruit des vagues encore plus douce. Il y avait pleins de petits points brillants dans l’eau.

Madina couru vers l’anse de Saint-Leu. Arrivée sur la plage elle vit plein de grosses tortues mais trouvait qu’elles n’étaient pas assez grosses pour être l’une des tortues qui connait le chemin du paradis. Elle décida de s’assoir sur le sable et d’attendre. Elle commença à chanter :

  • « Tortue Bon Dieu montres moi le chemin du paradis, tortue Bon Dieu montres moi le chemin du paradis ! »

Il devait être aux environs de minuit quand elle vit sortir de la mer la plus grosse tortue qu’elle n’avait jamais vu. C’était une très très grosse tortue. Sa tête était aussi grosse qu’un ballon. Elle devina tout de suite qu’il s’agissait de la tortue qu’elle attendait.

La tortue a pondu toute la nuit, puis au levé du jour, quand le ciel commençait à devenir rose, elle se dirigea vers la mer.

Madina ne voulait pas laisser passer cette occasion de connaitre le paradis, alors elle courut et monta sur le dos de la tortue. Elle s’est bien accrochée et ferma les yeux quand la tortue entra dans la mer. Elle sentit l’eau fraiche et salée la couvrir. Elle se sentait bien.

Quand elle a ouvert les yeux elle était au milieu des étoiles. Elle pouvait les toucher, les tourner. Elle voyait la lune toute blanche et au loin une petite boule avec pleins de dessins dessus. Elle devina qu’il s’agissait de la terre et elle se dit :

  • « Eh bien, elle n’est pas bien grosse la planète de mon père ! Bisous papa je t’aime !»

Elle continua à chanter à chanter jusqu’à la porte du paradis.

La légende raconte que si un réunionnais qui a le cœur très pur arrive au paradis, et bien c’est la petite Madina qui lui ouvrira les portes et qui l’accueillera en créole !

Suivez nous !
Les derniers contes
Commentaire
  • guest star
    Répondre

    bonjour
    tu adores ecrire
    pourquoi ne pas te lancer dans l ecriture de ta vie
    cela pourrais commencer comme un conte et finir en legende

    que ta continuation soit bonne

Publier un commentaire

error

Vous appréciez ? Partagez !